Galleries more

Videos more

Dictionary more

Reportage sur le rassemblement syndicale, les deux Alliances et LALIT

04.05.2010

Il y a eut un reportage tres precis dans le journal electronique lexpress.mu du 30 Avril sur le rassemblement des syndicats ou LALIT et les deux Alliances majeures etaient aussi invitees. Cet evennement se deroulait a l'Auditorium Octave Wiehe. Nous avons le grand plaisir de le reproduire pour nos lecteurs:


“En marge des élections, le conseil syndical des travailleurs a rencontré différents partis politiques, le jeudi 29 avril à l’auditorium Octave Wiehe, Réduit. Une réunion qui a permis un échange sur des questions prioritaires, quoique teintée d'un moment de tensions.

“C’est debout et en se tenant les mains que l’audience chante la chanson Solidarity Forever en guise d’ouverture de la réunion, jeudi 29 avril. Joy Beeharry, représentant de l’Alliance de l’avenir, Veda Baloomoody, candidat de l’Alliance du cœur au no. 1, et Rajini Lallah de Lalit ont pu présenter leur projet pour les travailleurs tandis que ces derniers ont évoqué leurs préoccupations. Il a ainsi été question des lois du travail qui devraient être révisées, de la politique salariale et de la sécurité au travail, entre autres.

“La réunion débute donc dans une ambiance de fraternité. La première partie porte sur les interrogations des syndicalistes dont Deepak Benydin, Radakrishna Sadien, Jane Ragoo, Cassam Kurreeman, entre autres, sur les décisions prises dans le domaine de l’emploi et les promesses non tenues des politiques. Les questions de sécurité au travail et d’augmentation salariale étaient sur les lèvres de la majorité des syndicalistes présents. “Dans certains secteurs, la base de salaires des travailleurs est de Rs 1 500 à Rs 2 000”, soutient Reaz Chuttoo, président de la confédération des travailleurs du secteur privé.

“Mais la seconde partie se passe avec des signes de tension çà et là. C’était alors au tour des représentants politiques de prendre la parole. “Concernant la sécurité au travail, le gouvernement a mis sur pied un programme d’éducation de Health and Safety pour pallier le manque de personnes qualifiées”, soutient Joy Beeharry, représentant de l’Alliance de l’avenir.
“Pour Veda Ballamoody, c’était plutôt l’occasion de critiquer son adversaire principal. “Sous l’ancien gouvernement, le taux de criminalité est arrivé au plus haut, 45 % des travailleurs ne se sentent plus en sécurité en voyageant”, indique-il. Il évoque également les subventions du riz, de la farine et du gaz ménager qui seront réintroduits dans les provisions budgétaires.
“Une tension plane alors dans l’assistance. Des commentaires proviennent ici et là dans l’assistance. Les représentants politiques tentent quand même de rétablir le silence. Et c’est Rajini Lallah qui parviendra à calmer l’audience. Lorsqu’elle prend la parole, elle souligne que Lalit œuvre depuis longtemps pour le bien-être des travailleurs, pas uniquement en période électorale. Elle sera plusieurs fois interrompue par les applaudissements du public.

“Les discours des politiques ont cédé la place aux différentes interventions des travailleurs qui étaient centrés sur les critiques envers les deux principaux partis politiques. Et la tension de reprendre de plus belle jusqu’à la fin de la réunion.”